L'Afrique du Sud à l'honneur

Publié le par SoF76

nomvula.jpgEn cette période de coupe du Monde, l'Afrique du Sud est à l'honneur. L'occasion de jeter un oeil (ou plutôt de tendre une oreille) sur la musique de ce pays.
Avec Shakira, le groupe Freshlyground a enregistré la musique officielle de la Coupe du Monde (Waka waka, this time for Africa). J'ai découvert ce groupe en 2006, lorsqu'il était venu faire la première partie de BB King à Paris. Une petite demi-heure sur scène qui avait littéralement mis le feu à la salle, dans un public pourtant venu écouter un style musical bien éloigné ! Impossible de résister à cette énergie communicative que dégage la chanteuse Zolani Mahola ! Un peu plus tard, ils se rendait au festival de Cannes pour la présentation de Mon nom est Tsotsi (un film dur mais magnifique dont l'action se déroule dans un bidonville près de Johannesburg).
L'album d'alors s'intitulait Nomvula. Un mélange musical intéressant où l'on retrouve à la fois des accents de jazz, de variété pop, de blues et des influences plus "locales" telles que le kwela ou le marabi.

 

Tracklist :

I am the man / Nomvula / Manyana / Vanish / Zithande / I'd like / Doo Be Doo / Things have changed / Buttercup / Human angels / Father please / Mowbray Kaap / Touch in the night

 

 

 


kunzima.jpgPas mis en lumière par la coupe du Monde, Kaya mérite pourtant le détour. Un style défini par le terme "afropop". Un retard aérien m'a donné le temps de faire une halte dans un magasin de disques de l'aéroport de Johannesburg où l'album Kunzima était diffusé en fond sonore. De quoi déclencher un achat compulsif, comme les chocolats vendus aux caisses des supermarchés. Souvent, un album acheté à l'étranger perd un peu de son aura lors du retour en France, lorsque les vacances sont terminées. Pas celui-là. Depuis quatre ans, je ne m'en lasse pas. Marabi et kwela comptent à nouveau parmi les influences de Kaya, qui y rajoute des relents de gospel et de township jive. Depuis, un second album Vulamasango a vu le jour en 2009. Bon courage pour mettre la main sur le premier opus ! Apparemment, l'album Bayethe devrait toutefois être disponible prochainement en téléchargement légal sur Amazon, pour les amateurs.


Tracklist :

Bayethe / Kunzima / Khaya Lam / Sthandwa / Why you go away / Mzala / Interlude / Africa Vuma / Inkwenkwezi / Itlhokomeleng / Bana / Lift him high / Sondela / Time is now

 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BMR 09/10/2010 11:20



Ah, merci de nous faire découvrir qui se cachait derrière Shakira et l'hymne rabattu de cette coupe du monde.



Pierrot 27/06/2010 19:58



Tes trois exemples sont intéressants. dans ma chorale, nous avons appris plusieurs chants zoulous ( c'est un musicien zoulou qui nous l'a fait travailler) et je retrouve les mêmes sonorités de la
langue donc cela me touche particulièrement. 



SoF76 28/06/2010 10:07



Langue particulière le zoulou n'est-ce pas ? Il y a des sons compliqués à sortir...






Tata Tounette62 26/06/2010 21:16



Je te souhaite un bon week-end sous le soleil


Bises, à +++



angesgateaux42 23/06/2010 14:46



Hello !


ah ben aujourd'hui sa marche les com's bon alors comme je te l'ai dit sur le précédent message j'aime bien ton blog
et je reviendrais le visiter ...


je te souhaite une bonne journée et te dit à bientôt


Agnès.



Dany58 22/06/2010 18:50



Je suis plutôt de l'époque de Miriam Makéba. C'est vrai que l'Afrique du Sud a une culture musicale très riche.